• VJM

Le biais de conscience autonoétique - Part 2

Petit rappel de la publication précédente : La mémoire épisodique permet de se souvenir et de prendre conscience des événements qui ont été personnellement vécus dans un contexte spatial et temporel particulier. Contrairement aux autres systèmes de mémoire qui sont orientés vers le présent, elle permet de voyager mentalement dans le temps, c’est-à-dire revivre les expériences passées et se projeter dans le futur au travers d’un état de conscience appelé la conscience autonoétique, (Wheeler et al., 1997).

La mémoire épisodique et les émotions:

- La mémorisation des événements émotionnels diffère de la mémorisation des événements neutres sur plusieurs points (d’Argembeau et Van der Linden, 2001). - Les événements émotionnels feraient l’objet d’une attention particulière et seraient encodés de façon plus approfondie. - Des auteurs ont également avancé qu’il pouvait exister, dans certaines circonstances, une motivation à écarter et à oublier certaines informations. - L’individu est capable d’exercer un contrôle aux différentes phases du traitement de l’information afin d’inhiber les informations négatives (D’Argembeau, Comblain et Van der Linden,2002).

A partir des recherches ont été mis en évidence le Biais de Conscience Autonoétique et de proximité de l’évènement positif futur: les évènements positifs futurs sont perçus comme plus proches du présent que les évènements négatifs. Plus l'évènement est imaginé proche, plus il est associé à un sentiment d'être présent (Sharot, et al. 2007).

Autrement dit, nous mettons plus à jour nos croyances en réponse à une information positive qu’à une négative sur le futur: - Si la probabilité de survenue d’évènement négatif (souffrir d’Alzheimer p.e.) est supérieure à nos prédictions, nous ne mettons pas à jour nos croyances - Si la probabilité de survenue d’un évènement négatif est inférieure alors nous réajustons nos croyances - La mise à jour de nos croyances en réponse à une information positive - Mais résistance au changement si l’information est négative !

Il est maintenant largement admis que l’encodage d’une information peut être affecté (sous forme de facilitation ou d’inhibition) par le caractère émotionnel du matériel à mémoriser (ainsi d’ailleurs que par des croyances et connaissances préexistantes).

Voilà encore une réponse au fait que nous sommes peu préoccupés par les grands bouleversements climatiques annoncés...en quelque sorte après moi le déluge, c 'est un mécanisme de survie aussi...mais à court terme. Et réfléchissons aussi qu'il ne s'agit pas d'activer des peurs en vous, mais plutôt de comprendre le mécanisme de nos freins intérieurs pour ne pas avoir constamment le pied sur la pédale.

Un livre: Etre heureux selon Spinoza, de Balthazar Thomass.

#conscience #autonoétique #mémoire #émotions

57 vues

Posts récents

Voir tout

Le temps et l'espace pour nos rêves

Nombreuses personnes dans nos sociétés modernes sont tellement occupées à faire face au quotidien qu'elles ne sentent pas capables de vivre

| © 2020 Véronique Just Mage | Créé et hébergé sur Wix.com |

Cours de yoga individuels et collectifs

sur Narbonne

Renseignements: 06 07 66 74 31