Rechercher
  • VJM

Le silence

Nous sommes dans un brouhaha permament... d'informations, de sollicitations, d'agitations. Nous sommes bien souvent décentrés vers cet extérieur, pour absorber un maximum de stimulations, et pour ne rien perdre.

Alors nous en oublions le centre de notre être essentiel, et devenons peu à peu comme une coquille vide. Et ça sonne un peu creux. Nous cherchons à l'extérieur ce qui se trouve à l'intérieur de nous parce que nous n'écoutons pas.

L'homme est devenu sourd à son intériorité. Il est souvent comme étranger à sa spiritualité, et cherche le bruit extérieur car il peur de son vide intérieur. Il est devenu sourd à l'écoute de son âme, et est dominé par sa périphérie, par la jouissance de ses pulsions, et la satisfaction de moi. Nous réagissons avec vigueur en quelques secondes, nous ne prenons pas le temps de réfléchir avant de parler, nous vociférons les uns contre les autres, nous avons une opinion sur tout, il faut dire que nous savons tout... Pas vous bien entendu, mais nous en général... et en Occident!

Et si nous nous taisions, et si nous prenions le temps de penser, si nous prenions quelque hauteur pour avoir une meilleure vue d'ensemble, et si nous nous documentions, et si nous méditions en silence encore et encore jusqu'à avoir mis en ordre nos pensées et fait émerger quelques idées plus clairement. Si nous faisions une place pour le silence?

Le silence c'est plus que l'absence de bruit, c'est aussi une compensation vitale à l'agitation extérieure. Le silence c'est laisser parler ce qui se tait, c'est apprendre à entendre, c'est dévoiler l'obscur et apprendre l'invisible. L'homme parvenu à la maturité respire le silence. Vivre le Tout, ressentir l'Un, vivre l'arbre, la fleur ou la pluie... Finalement en nous taisant, nous devenons écoutant. Le silence parle à celui qui l'écoute.

Et c'est Goethe qui a dit :"Si tu te tais, il te sera porté secours"... Autrement dit même prier ce n'est pas parler, c'est rester silencieux jusqu'à ce que nous entendions.

Exercez vous à la méditation en silence, chez vous tranquillement- au début 5 minutes tous les jours- et pas à pas expérimentez l'écoute silencieuse, et le soir en vous endormant, posez vos questions, et laissez les réponses se télécharger pendant votre sommeil, ce fabuleux silence qui parle.

#exercice #être #pensée #conscience #MOI

19 vues

Posts récents

Voir tout

Le temps et l'espace pour nos rêves

Nombreuses personnes dans nos sociétés modernes sont tellement occupées à faire face au quotidien qu'elles ne sentent pas capables de vivre selon leurs désirs les plus authentiques. Pourtant chaque m

Bien vivre

Reprenons un peu plus dans le détail les fonctions pour bien vivre. Le bon sommeil : tête froide et pieds chauds Pendant le sommeil, nous faisons le plein d'énergie, nous nous débarrassons de la fati

| © 2016 Véronique Just Mage (textes et articles) | Créé et hébergé sur Wix.com |